Résulats CG 2016 Finale

THE Finale!

Samedi 3 octobre s’est déroulée la première Finale du Championnat Genevois nouvelle édition. Une finale à la formule spéciale, puisqu’elle se voulait un mini-championnat dans la course.

En effet, les pilotes devaient affronter 4 qualifications, chacun d’elle sur un tracé du Championnat. Un classement aux points était alors produit à chaque round et à la fin, les deux finales (dites finales de la Finale) étaient courues sur le grand tracé, une fois en sens horaire et une fois en sens anti-horaire. Replongeons dans cette journée très spéciale…

Il est 8h00 quand j’arrive sur place et certains montent déjà leur tentes. 41 inscriptions ont été entrées et un seul pilote manque à l’appel pour cause de maladie. Les essais chronométrés commences dans 60 minutes et il faut tout installer. Je commence par mettre un pack à charger et je file au comptage. L’intégralité du tracé a été sucrée le vendredi par Alexis et Walter. J’ai décidé de faire plusieurs horaires, histoire de voir comment la journée se déroule. L’horaire est ok, il manque encore quelques transpondeurs sur la liste, j’imprime tout cela et j’appelle les gens. Tout roule vraiment comme sur des roulettes, le comptage modifie les informations des pilotes, inscrit les nouveaux pilotes, la caisse encaisse!

9h00, le premier groupe des essais chronométrés part. Il s’agit de la série 5, qui contient les pilotes habituellement les plus rapides. Afin d’amortir le choc du changement de tracé, j’ai décidé de faire rouler les qualifs à l’envers, soit des plus rapides aux plus lents. Aucun problème notable à relever pendant les essais si ce n’est que le programme ne veut vraiment pas de ma puce… Heureusement, je peux récupérer mes temps manuellement et me re-seeder tout aussi manuellement. C’est la seule fois ou les gens auront l’occasion de rouler deux fois sur le même tracé.

Une fois le petit briefing effectué et les points importants rappelés (pas de traitement, ramassage, sac de charge, recyclage et barbecue), les qualifications sont prêtes à partir. On recommence par la série 5, alors évidemment c’est pas forcément aussi trépidant que d’habitude, le TQ étant généralement défini à la première qualification. Néanmoins, les gens apprécient de voir rouler “les pros” et d’avoir des temps à battre.

Le round 1

Le round 1 reprend le tracé de la manche 1 du Championnat. C’est un tracé sinueux, dans le sens anti-horaire, qui commence par un enchaînement gauche-droite-gauche, qui fait le tour du poteau en béton et qui finit avec une parabolique enchainée une ligne droite à pleine vitesse. Sur cette piste, c’est Walter Pollet-Villard (22T 5:03.831) qui est le plus rapide devant Julien Jost (22T 5:03.833) et Raffaele Tolotta (22T 5:05.264) en Touring alors qu’en Formule 1 on a Daniel Ghirlanda (18T 5:01.332), Christophe Schmidt (18T 5:08.797) et Claude-Alain Pralong (18T 5:07.828).

Manche 1

Le round 2

Le round 2 reprend le tracé de la manche 2 du Championnat. C’est un tracé plus court, également dans le sens anti-horaire, qui commence par le même enchaînement gauche-droite-gauche, mais qui emprunte notre grande ligne droite (courbe!), avant de redescendre avec un gauche lent, un grand droit rapide un peu labyrinthique et un gauche juste avant la petite ligne droite du comptage. Très peu d’erreurs de tracé après le changement, j’aurais pensé que plus de gens se tromperaient. Même moi, je n’ai commis l’erreur qu’une seule fois en n’accélérant pas à fond dans la grande ligne droite (courbe!), et encore ,pendant l’échauffement! Sur cette piste, c’est Raffaele Tolotta (27T 5:00.475) qui est le plus rapide devant Walter Pollet-Villard (27T 5:01.003) et Alexandre Amort (27T 5:03.728) en Touring alors qu’en Formule 1 on a Christophe Schmidt  (22T 5:09.071), Daniel Ghirlanda (22T 5:10.853) et Claude-Alain Pralong (21T 5:00.916).

Manche 2

Le round 3

Le round 3 reprend… le tracé de la manche 3, bien vu! C’est le “reverse”, donc la version horaire, du tracé du round 1. Les temps différent, car les virages ne se succèdent pas dans le même ordre, et au final les tours. Ce tracé sera celui le moins apprécié par les pilotes, à contrario du 4ème. C’est aussi la dernière qualification avant la pause de midi (midi quarante-cinq pour être précis), et donc, ça commence à sentir la saucisse grillée… Sur cette piste, c’est Julien Jost (23T 5:12.734) qui est le plus rapide devant Walter Pollet-Villard (23T 5:12.931) et Antonio Alj (22T 5:02.223) en Touring alors qu’en Formule 1 on a Daniel Ghirlanda  (19T 5:11.038), Christophe Schmidt (19T 5:16.008) et Claude-Alain Pralong (18T 5:03.652).

Manche 3

La pause

La longue pause de midi commence  finalement à 12h30 pour se terminer à 14h30. Pourquoi une pause aussi longue? Et bien elle a plusieurs objectifs… Le premier c’est d’ouvrir la piste à tous avec la configuration du tracé d’entraînement. Cela ne gommera pas complètement l’avantage des membres pratiquant la piste régulièrement mais c’est mieux que rien. Cette pause aura également permis aux changements de manger tranquillement, de papoter (activité souvent sous-estimée pendant les courses) et de faire des tests divers. L’occasion pour moi de trouver un setup vario un peu plus adapté, histoire d’avoir quelques chances de rentre au minimum en Finale B. L’ambiance est toujours bonne, les gens sont détendues, ils profitent, je suis vraiment content de l'”esprit genevamodelcars” qu’on a réussi à créer au fur et à mesure des courses.

dav

Le round 4

Le round 4 reprend le tracé de… Vous avez compris hein! Un tracé très court, le plus court de la journée, et aussi très sinueux sans aucune ligne droite. Il diffère un peu du tracé affiché partout, parce que des pilotes me feront remarqué avant le début du round 4 que ca ne correspondait pas au tracé de la manche 4! Bref un tracé dans le sens horaire avec une courte ligne droite suivie d’un plongeon vers la boucle lente devant le podium, la grand parabole menant à une chicane maléfique autour du poteau en béton et enfin le fameux droite-gauche-droite avant la ligne de comptage. Ce tracé, bien que très compliqué, suscitera de la joie chez bien des pilotes, ces derniers essayant même de me corrompre pour rouler les finales sur ce tracé! Sur cette piste, c’est Walter Pollet-Villard (27T 5:10.015) qui est le plus rapide devant Arnaud Soulignac (27T 5:10.472) et Julien Jost (27T 5:10.919) en Touring alors qu’en Formule 1 on a Daniel Ghirlanda  (23T 5:11.680), Claude-Alain Pralong (22T 5:04.307) et Christophe Schmidt (22T 5:05.853).

Manche 4

Les finales

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, mon plan machiavélique de changer de tracé tout le temps se poursuit sur les finales, tout d’abord dans le sens anti-horaire, puis dans le sens horaire. Les finales seront âprement disputées. Personnellement, j’ai préféré donner la priorité aux commentaires qu’à mes performances personnelles. J’espère n’avoir pas été trop saoulant au micro! Au final, une fois les deux courses ajoutées, c’est Arnaud Soulignac qui remporte cette Finale, suivi de Paul Franceschi et Alexis Banderier en Touring et Daniel Ghirlanda, suivi de Claude-Alain Pralong et Guy Liaudat en F1. Christophe Schmidt rate le podium pour un rien, sa transmission primaire l’ayant trahi pendant la deuxième finale.

gmclayout2015_3

Les résultats

Comme à l’habitude, nous avons procédé à l’annonce des résultats et à la remise des coupes vers 17h30. J’ai eu l’impression que les gens étaient presque tous restés, ce qui fait toujours plaisir. Ci-dessous les résultats succincts de cette Finale, les détails sont disponibles directement sur MyRcm, pour les Touring comme pour les Formule 1

RangFinalePiloteTotal PointsPoints par manches
145Aarnaud soulignac31:1, 2:2
247APaul Franceschi51:2, 2:3
348AAlexis BANDERIER81:3, 2:5
442Ajulien jost102:1, 1:9
544AAlexandre Amort102:4, 1:6
640ABriac BERTHOUD111:5, 2:6
741AWalter Pollet-Villard121:4, 2:8
849AXavier Deparde141:7, 2:7
943ARaffaele Tolotta181:8, 2:10
1046AAlj Antonio192:9, 1:10
1131BGeorges Camicas-Aycardi21:1, 2:1
1233BJonathan Porta51:2, 2:3
1339BCham Dassanayake62:2, 1:4
1435BStan Hirschy71:3, 2:4
1532BDavid Naldini101:5, 2:5
1636BHervé Cettour151:7, 2:8
1738Bdanil renfer162:6, 1:10
1834BNicolas Huguenin161:6, 2:10
1930BSteve JOYE162:7, 1:9
2037Bantonio marinelli171:8, 2:9
2121CRodrigo Amendoeira32:1, 1:2
2227CAlex Carusi31:1, 2:2
2323CFulvio Fiorucci82:3, 1:5
2424CAnthony Joye81:3, 2:5
2522CNathan Bertrand81:4, 2:4
2625CHervé Gondian132:6, 1:7
2726CIvan Baltensperger131:6, 2:7
2829CMickael Rufenachat161:8, 2:8
2928CAlexandre Steube181:9, 2:9
3020CMatthew Joye201:10, 2:10
3112DZeno Otth21:1, 2:1
3211DAdrien Cater52:2, 1:3
3313DRoland Steube51:2, 2:3

RangFinalePiloteTotal PointsPoints par manches
111ADaniel Ghirlanda32:1, 1:2
213AClaude-Alain Pralong52:2, 1:3
314AGuy Liaudat72:3, 1:4
412Achristophe schmidt81:1, 2:7
516AJean-Louis BERTRAND92:4, 1:5
615AAnthony Joye132:5, 1:8
718AMichel Rufenacht132:6, 1:7
817ADominique Wohlwend171:6, 2:11
910AGérald Charbon172:8, 1:9
1019AKalen Dassanayake192:9, 1:10

Encore un mot…

Merci à tous pour votre participation cette saison. Jamais nous n’avons eu autant de pilotes à nos courses. Evidemment nos nouvelles installations y sont sûrement pour beaucoup, mais je crois qu’en une saison de 5 courses, nous avons pu montrer à tous comment on voyait le hobby, quelle ambiance on voulait mettre et quelles performances on pouvait atteindre, tant sur la piste que dans l’organisation.

Je vous donne rendez-vous le 8 octobre pour une Coupe de Genève, première du nom, qui réservera sûrement elle-aussi, son lot de surprise.

 

Jonathan.

Commencez la discussion sur forum.genevamodelcars.ch